Catégories
Albums

Mon album sur le Jura

Après avoir réalisé les papiers qui constituent mon album, place à la construction de l’album et à sa décoration !

Pour commencer, j’ai longuement réfléchi à la structure de l’album car j’avais vraiment énormément de photos à y insérer (pas loin d’une centaine). Du coup, je me suis posée devant mon carnet sur lequel j’ai détaillé la composition de chaque page. Cela m’a permis de calculer le nombre de papiers et d’aimants à utiliser notamment. Cela permet aussi de voir combien de photos seront sur telle ou telle page, d’autant que je voulais que chaque page représente un endroit particulier (un même lieu pouvant être sur plusieurs pages). Plusieurs astuces existent pour multiplier le nombre de photos sur une page d’album :

  • Créer des cascades
  • Faire un ou plusieurs volets à votre page
  • Réaliser des pochettes
  • Utiliser des enveloppes
  • Insérer des livrets (les bases de cartes sont idéales pour créer des livrets)

Il faut toujours prendre soin de se garder une marge de manœuvre car on a beau avoir réfléchi longuement à la structure de son album, il y a toujours des imprévus. Par exemple, au niveau de mon album j’ai du faire face à deux imprévus majeurs :

  1. Mon album était pensé sur des papiers A4. Or, comme j’ai réalisé moi même mes papiers à partir de la gelliplate, j’ai du redimensionner mes pages. En effet, ma gelliplate est un peu plus petite que les dimensions A4. Du coup, au moment où je réalisais mes pages, j’ai du repenser la conception de certaines, en ajoutant des volets ou une cascade par exemple.
  2. Mon album était beaucoup plus volumineux par rapport à ce que j’avais imaginé. Par conséquent réaliser une reliure avec ma Cinch comme il était prévu était devenu impossible car les anneaux les plus grands étaient trop petits. J’ai du réadapter ma reliure en utilisant des anneaux indépendants de 6 cm de diamètre. Il m’a donc fallu percer avec ma crop a dile chacune de mes pages en faisant bien attention de bien percer au bon endroit pour que mes couvertures et mes pages soient bien alignées.

Ce que je fais aussi souvent avant de débuter un album c’est de préparer des tamponnages que je découpe (à la main ou avec des dies). De cette manière, j’ai tout de suite sous la main une boîte dans laquelle je peux piocher des “étiquettes” en lien avec mon album. Le tout est de faire le tour de l’ensemble de ses tampons et encres et de se faire une (ou plusieurs) session de tamponnage / découpage ^^

Au final, l’album terminé me plaît beaucoup car il est (presque) comme je l’avais prévu au départ et surtout le fait d’avoir tout fait soi même donne une certaine fierté ^^ C’est sûr que ça prend aussi plus de temps mais le résultat final en vaut la peine 🙂

Vous retrouverez la présentation de mon album teminé ci-dessous :

Catégories
Cartes

« Une carte, un sourire » #6

Pour le mois de Juin  Amandine  nous a donné les consignes suivante : il faut donner un air de vacances à nos cartes.

En prenant connaissance des consignes, j’ai tout de suite pensé à des embellissements que j’ai sur le thème de la plage… avec des papiers bleu et jaune !!! En un mot, j’avais l’INSPIRATION !!!

J’aurai bien aimé faire une shaker box … mais je n’ai pas de sable sous la main (en tout cas je retiens l’idée ^^). Du coup, j’ai fait autre chose et le résultat me plaît bien aussi ^^

J’ai pris une base de carte jaune et un papier bleu pour le dessus de la carte. Dans ce papier bleu, j’ai découpé un rond légèrement plus grand que mon embellissement (rond également) avec mon shape cutter et un gabarit de découpes “ronds”. Sur ce même papier, j’ai encré (avec une encre à séchage lent) en bleu foncé (“Midnight” de Color Box) les mots “plage”, “soleil”, “vacances” et “farniente”. Ensuite, j’ai retamponné ces mots sur un papier de brouillon puis je les ai découpé de manière à former un mask. J’ai déposé mes découpe sur les tamponnages et j’ai ensuite tamponné avec la “top boss” des petits ronds avec un tampon de fond (je ne sais pas si je suis bien claire ^^’). Pour mon embossage à chaud, j’ai utilisé de la poudre à embosser couleur “bleu métal”.

J’ai ensuite encré les bords (y compris les bords du rond découpé) avec de la distress “broken china”. J’ai collé mon papier sur la base de carte et j’ai ajouté mon embellissement dans le ronds évidé.

Pour l’intérieur de la carte, j’ai voulu ajouter un embellissement fait maison ^^ Pour cela j’ai utilisé le rond du papier bleu sur lequel j’ai appliqué un tampon et collé deux coquillages (en papier) ; l’un obtenu grâce à un die et l’autre tamponné et détouré. J’ai mis en 3D cet embellissement et ajouté une fausse couture. Pour mes tamponnages j’ai utilisé l’encre bleue foncée (“Midnight” de Color Box).

Enfin, au dos de la carte, j’ai ajouté mon tampon “fait main” (en bleu) et un tamponnage “plume” (en noir).

Je vous laisse apprécier la réalisation de la carte :