Catégories
Cartes

Carte de Noël – Ginger Man

Pour cette carte, je voulais changer des couleurs traditionnelles de Noël. J’ai donc opté pour du orange, marron et doré 🙂

Ma base de carte est carré et mesure cm de côté. Sur un papier orangé, je suis venue appliquer un brusho dans les tons marrons et j’ai vaporisé d’eau pour diluer les pigments.

Pour la décoration, j’ai ajouté une découpe “Ginger man” et des flocons en bois agrémentés de paillettes dorées. Pour mon sentiment, j’ai utilisé un tampon sur le thème de noël et de l’encre Versafine noire. Je l’ai embossé avec de la poudre holographique pour donner un côté brillant et pailleté. J’ai réalisé ce tamponnage sur une chute de papier aquarelle colorisée avec des brushos jaune et rouge. Je l’ai détouré grâce au die associé au tampon et je l’ai fixé avec de la mousse 3D pour donner un peu de relief. Pour finaliser la carte, j’ai ajouté une bordure fausse couture avec mon Rotring 0.2.

Pour visualiser la réalisation de cette carte, il suffit de cliquer ci-dessous :

Catégories
Cartes

La technique du « resist »

La technique du resist consiste à faire apparaitre des motifs embossés en faisant de la “colorisation”.

Pour se faire, il est nécessaire de réaliser un embossage à chaud au préalable. Pour cette technique, on peut utiliser de la poudre à embosser transparente ou blanche. Une fois embossé, le motif ne se voit pas vraiment ou alors se voit assez peu. Pour le faire apparaître, il faut coloriser le papier.

Pour cette étape de colorisation, plusieurs éléments peuvent être utilisés : de la peinture aquarelle, des brushos (pigments de couleur), des encres Distress (n’ayant pas les encres Distress Oxyde, je ne sais pas si cela fonctionne avec mais j’imagine que oui), des encres liquides …

Pour ce qui est des encres liquides (valable aussi pour les brushos), je recommande de faire attention car en général elles ont aussi tendance à teinter la partie embossée. Il faut donc prendre ses précautions si on souhaite que le motif reste bien blanc ou transparent. On peut utiliser un chiffon de manière à absorber l’encre qui se situe sur la partie embossée. Une autre technique consiste à appliquer du drawing gum sur la partie embossée. De cette manière, elle est protégée et une fois le projet terminé il suffit d’enlever le drawing gum.

Si on utilise de la peinture aquarelle ou des encres Distress, le souci ne se pose pas car cela réagit bien à l’eau. Il suffit d’utiliser un pinceau propre humide et de le passer sur la partie embossée pour ôter les éventuelles traces de couleur.

Pour illustrer cette technique, j’ai réalisé deux cartes : la première en utilisant mes peintures aquarelle Winsor & Newton et la seconde en utilisant mes brushos. Pour ces deux cartes, j’ai choisi de prendre du papier aquarelle qui es déjà embossé quand on l’achète.

 

Pour la première carte :

J’ai pris une carte à volet de 10 cm de côté sur laquelle était inscrite “Happy” (en doré) “Birthday” (embossé). Je l’ai coupé de manière à juste avoir une carte simple de 10 cm de côté. Au niveau des aquarelles, j’ai opté pour du vert sur le bas de la carte et qui révèle le mot “Birthday” dès lors qu’on applique la couleur sur le papier. Pour le haut, j’ai utilisé la couleur jaune et j’ai ensuite “flouté” la démarcation en appliquant de l’eau à ce niveau. Pour donner un côté un peu plus fini au devant de ma carte, j’ai pris un die carré avec une fausse couture. J’ai ensuite fixé au double face (et de la colle UHU) mon devant de carte sur une base de carte. J’ai réalisé celle-ci dans un papier vert clair et je l’ai coupé de manière à obtenir un carré de 10,5 cm. Pour rappeler le doré du mot “Happy”, j’ai ajouté sur le bas de la carte une découpe avec des oiseaux que j’ai obtenu grâce à un die et du papier miroir doré. Enfin, pour rappeler le vert de l’aquarelle, j’ai ajouté 3 strass de cette même couleur en haut à droite.

 

Pour la deuxième carte :

J’ai repris le même format de carte mais cette fois-ci je l’ai conservé dans sa totalité. Pliée, elle mesure donc 10 cm de côté, et ouverte sa largeur est de 10 cm et la longueur est de 20 cm. Encore une fois, il y a des motifs dorés et d’autres qui sont embossés et qui apparaîtront une fois que les couleurs seront posées. Il s’agit là aussi de papier aquarelle. Pour cette carte, j’ai opté pour les brushos : “Brillant Red”, “Orange” et “Lemon”, l’idée étant de réaliser un dégradé. J’ai posé à plat ma carte de manière à pouvoir coloriser les deux côtés en une fois. J’ai humidifié mon papier et appliqué le brusho rouge. Ensuite, j’ai aspergé généreusement avec de l’eau de manière à ce que les pigments de couleurs se diffusent bien. J’ai répété cette même opération avec le brusho orange puis avec le jaune. Comme les couleurs avaient tendance à se mélanger et que je tenais à conserver le dégradé, j’ai absorbé l’excédent d’eau avec un chiffon propre.

Pour compléter la décoration de la carte, j’ai fixé, en bas à gauche et à l’aide d’un stylo colle, une arabesque noire pailletée. J’ai collé à cheval sur mon arabesque et ma carte un cœur en bois que j’ai peins avec de la peinture violette métallisée : j’ai utilisé de la colle “normale” pour la partie du cœur qui est collée sur l’arabesque, et de la mousse 3D pour la partie qui est fixée directement sur ma carte. L’idée étant de faire en sorte que le cœur soit bien droit. Sur le haut à droite, je suis venue fixer avec de la mousse 3D un tamponnage que j’ai détouré en forme de rond. Ce tamponnage est en fait composé de deux motifs différents : le premier est mon sentiment “Have a great day” et le second est un feuillage qui vient encadrer mon sentiment. J’ai utilisé de l’encre Stazon noir. Enfin, j’ai encré les bords de ma carte avec ma Distress “Aged Mahogany”.

Et voici la réalisation de ces deux cartes en vidéo :

Catégories
Tuto

Home Deco : cadre aux couleurs de la France et l’Espagne

Ici, je vais surtout lister le matériel nécessaire à la réalisation de cet Home Déco.

Pour voir le tuto sur la réalisation de ce cadre, je vous invite à visionner les vidéos correspondantes sur ma chaîne Youtube. Pour rappel, il s’agit d’un home déco qui m’a été demandé et qui devait respecter 3 contraintes :

  • Utiliser seulement les couleurs des drapeaux Français et Espagnol
  • Prévoir un emplacement pour une médaille (environ 2,5 cm de diamètre)
  • Une phrase en espagnol : “Tú, yo, y nuestra casa”

Voici la liste du matériel que j’ai utilisé :

Pour le support (et sa préparation) :

  • 2 boites en bois de 10 cm environ de côté (à l’origine il s’agit du contenant dans lequel sont vendus les embellissements en bois de chez action)
  • 2 châssis entoilées de 7 cm de côté
  • du papier de verre pour poncer des matériaux tendres (grains fins)
  • du gesso + 1 pinceau
  • 1 tapis en teflon pour protéger votre espace de travail (facultatif)
  • 1 heat gun (facultatif)
  • 1 toile 24 x 30 cm
  • de la cartonnette
  • du velcro

Pour la colorisation des supports :

  • des encres liquides : jaune, rouge et bleue (Lemon Zest, Postbox Red et London Blue de chez Dylusions)
  • des brushos (et un vaporisateur d’eau) : Lemon, Scarlet, Ultra Marine
  • 1 pinceau (pour appliquer les encres) et un essuie tout (pour absorber le surplus)
  • de la peinture acrylique bleue et dorée
  • 1 rouleau à peinture
  • 1 pinceau mousse rond
  • 1 pochoir motif “ronds”
  • 1 marqueur métallique doré
  • du vernis mat (en spray)

Pour la décoration :

  • des embellissements en bois
  • 1 encre liquide blanche (Edelweiss, Art’n Bio), 1 encreur blanc (Frost White, Color Box), 1 gelato (Metallic Icing) + 1 pinceau (pour coloriser les embellissements en bois)
  • 1 pochoir “patte de chien”, de la modeling paste, une spatule
  • 2 faux timbres espagnols
  • 1 clé en métal (bronze)
  • 1 marqueur noir (Memento)

Pour coller :

  • un pistolet à colle chaude
  • de la colle blanche

Résultat final :

Catégories
Cartes

Carte Fêtes des Pères 2017

Bientôt la Fête des Pères… l’occasion de réaliser une petite carte.

Pour celle-ci j’avais envie de réaliser une shaker card… avec du liquide à l’intérieur. J’avais vu une Youtubeuse en faire une et j’ai eu envie d’essayer (pour voir sa vidéo, cliquez ici).

Bon … l’idée était bonne … la réaliser s’est avéré un fiasco total !!!

Version 1 de ma carte :

J’ai pris une base de carte blanche qui mesure 10,5 x 14,5 cm. Sur le milieu j’ai évidé un cercle en utilisant un die, de manière à faire ma fenêtre pour ma shaker card. Autour de mon cercle évidé, je suis venue tamponner à la Versafine “Majestic Blue” un rond en forme de corde (planche de tampons clears qui provient de chez Action).

Sur le cercle que j’ai évidé, je suis venue fixer deux poissons et deux découpes qui ressemblent à des algues. Le but est ensuite de placer ce cercle derrière ma shaker card avec le liquide à l’intérieur. Mes poissons ont été tamponnés à la Versafine Noire sur des chutes de papier que j’avais peint avec ma gelliplate. Ainsi, les poissons n’avaient pas une couleur uniforme. Je les ai détourés en utilisant un petit ciseau et j’ai passé les contours avec mon stylo Memento noir.

Pour la shaker card, j’ai utilisé un morceau de pochette plastifiée puisque je compte la souder avec ma Fuse pour être sûre qu’il n’y ait pas de fuite … Et là … comment dire … c’est le début de la galère ^^’. Déjà, et je ne sais pas pourquoi, j’ai fait une pochette ronde en utilisant pour guide un die rond plus grand que celui que j’ai utilisé pour évider le devant de ma carte. Et en soudant ma pochette, j’ai fait mon boulet car pour pouvoir mettre les choses à l’intérieur de ma shaker, je laisse une ouverture … sur le seul côté fermé de mon morceau de pochette plastifiée. Obligée donc de découper une ouverture qui en plus n’est pas pratique car je n’ai pas laisser une ouverture assez grande. Du coup, en voulant mettre le gel anti bactérien à l’intérieur … eh bien j’en ai mis partout ^^’. Pour donner une couleur bleue à mon liquide, j’ai ajouté des pigments de couleur bleu en utilisant mes Brushos de couleur “turquoise” et “ultramarine”. Ensuite, j’ai refermé la shaker en utilisant toujours ma Fuse. Comme j’ai l’impression que ça fuit, je sécurise avec du scotch en faisant attention de ne pas le rendre visible.

Néanmoins, comme j’ai un gros doute sur la présence de fuites, je refais une autre shaker, cette fois sans me compliquer la vie car je la fait rectangle toujours en utilisant ma Fuse, mais pour éviter que ça fuite je réalise de chaque côté plusieurs soudures. De nouveau, j’utilise du gel anti bactérien, mes brushos et je rajoute 3 étoiles argentées. Je referme avec la Fuse et je sécurise en remettant du scotch tout autour. Enfin, je viens fixer avec du scotch cette shaker à l’arrière du devant de ma carte de manière à couvrir l’ensemble de mon cercle évidé. Puis, je viens fixer mon cercle avec les poissons en de manière à “reboucher” mon cercle évidé. Ainsi, les poissons apparaissent derrière le liquide. L’effet est vraiment sympa.

Pour recouvrir l’ensemble à l’arrière, je viens fixer avec du double face un papier bleu clair (cardstock) et je ne le colle pas droit 🙁 Du coup pour masquer le fait que ce ne soit pas droit, j’ajoute une bande de mini masking tape dans les tons bleus.

En retournant ma carte pour voir ce que ça donne …. je constate le drame : je vois sur le devant de ma carte une tâche bleue … qui signifie que ma shaker fuit. Mais comme j’ai galéré à faire cette carte, je continue malgré tout… tout en sachant que c’est mort pour ma carte. Mais bon quand j’ai une idée en tête je ne l’ai pas ailleurs, alors je continue. Et pour masquer cette tâche bleue (qui s’agrandit), je colle sur le devant de ma carte, un papier bleu (le même qu’à l’arrière) sur lequel j’ai au préalable évidé un cercle de la même taille et refait mon tamponnage.

Pour mon sentiment “Bonne Fête”, j’ai utiliser des dies alphabet et toujours mon même papier bleu. Ensuite sur les lettres, j’ai réalisé un contour avec un stylo bleu pour faire ressortir le sentiment.

Et voici le résultat :

Honnêtement, c’est pas mal quand même ? … 

… Mais quelque chose me disait de ne pas coller mon sentiment… Et voici ma carte 2h30 après l’avoir faite :

Tout le liquide a été absorbé par mon papier … la cata !!! Tout a terminé à la poubelle 🙁

Pas d’autre choix que de tout recommencer 🙁

Version 2 de ma carte :

Cette fois je prends une bases de carte bleu marine carré de 12 cm de côté. J’utilise toujours un die rond pour évidé un cercle au centre. Je refais mon tamponnage mais cette fois, je décide de faire de l’embossage à chaud en utilisant une poudre blanche pour bien faire ressortir le motif.

Dans les mêmes chutes de papier que précédemment, je tamponne encore une fois mes poissons mais cette fois en utilisant ma Stazon noire, beaucoup plus pratique car elle sèche tout de suite. Toujours avec un petit ciseau, je détoure mes tamponnages et je repasse les contours avec mon stylo Memento noir. Comme précédemment, je recolle sur mon cercle mes deux poissons et mes deux algues.

Pour ma shaker, j’utilise toujours un morceau de pochette plastifiée et j’utilise ma Fuse pour former ma pochette. A l’intérieur, je mets cette fois des sequins blancs et verts,des perles de rocaille bleu, des petites étoiles et des micro billes bleues. Le hic, c’est que j’en ai trop mis et du coup mon poisson collé sur le bas de mon cercle n’est plus visible. Mais trop tard, ma pochette est fermée. Comme précédemment, je la fixe avec du scotch à l’arrière du devant de ma carte, je viens aussi fixer mon cercle avec du scotch de manière à “reboucher” le cercle évidé. Pour masquer le tout, j’utilise un papier bleu clair. Comme il est plus petit que ma base de carte, le scotch pour fixer la pochette est encore visible, du coup, j’utilise un masking tape fin pour faire le contour de ma base de carte et ensuite je fixe mon papier bleu avec du double face.

Pour la face intérieure de ma carte qui est à droite, je coupe aussi un morceau de papier bleu … et je me trompe dans les mesures … du coup j’ai un rectangle au lieu d’avoir un carré … GRRRRRR !!! Heureusement en scrap, les erreurs sont facile à rattraper et pour arranger le tout, je prend du masking tape sur le thème marin et j’en colle une bande sur la gauche, puis à côté je viens fixer mon rectangle bleu. J’ai oublié de préciser que pour chacun de mes papiers bleus, j’ai encré les bords avec la Distress “Broken China”.

Pour ajouter mon sentiment sur le devant de ma carte, je suis venue coller un stickers sur le thème marin sur lequel je suis venue écrire “Bonne Fête”. Pour illuminer un peu ma carte et rappeler le blanc de mon tamponnage, j’ai ajouté sur le pourtour de ma carte de la fausse couture avec un stylo gel blanc.

Et voici le résultat :

Pour la petite anecdote : en filmant la réalisation de ma deuxième carte, mon téléphone a buggué et j’ai perdu le fichier vidéo … je crois que cette carte est maudite ^^

Pour voir la réalisation en vidéo de la première carte :

Catégories
Pocket Letters / ATCs

ATC Love You

A l’occasion de la Saint Valentin, j’ai décidé de réaliser des ATC sur ce thème.

Pour ces ATC, j’ai choisi un papier aquarelle provenant d’un bloc de chez Action. Ce papier comporte des motifs dorés et d’autres qui sont “embossés”. Je l’ai vaporisé d’eau avant d’appliquer trois brushos : Scarlet, Red Brillant et Purple. J’ai ensuite vaporisé d’eau jusqu’à diluer complètement les pigments. J’ai laissé sécher à l’air libre sans utiliser le heat gun. Pour être sûre qu’en séchant, il n’y ait plus de traces sur les motifs dorés et embossé, j’ai passé dessus  du papier essui tout pour absorber le surplus d’eau.

Comme mon papier aquarelle n’a pas la dimension adéquate pour la taille classique des ATC, j’ai pris un papier qui provient aussi d’un bloc de chez Action. Il s’agit d’un papier rouge à pois blancs. J’ai coupé 9 ATC de dimension 2,5 x 3,5 inches. J’ai encré les bords avec la Distress Barn Door.

Une fois que mon papier aquarelle a été sec, j’y ai découpé 9 rectangles de dimensions 6,8 x 8,4 cm (environ). J’ai encré les bords avec la Distress Aged Mahogany et j’ai fixé ces rectangles avec du double face sur mon papier à pois rouge.

Pour la décoration de mes ATC, j’ai utilisé :

  • des stickers qui viennent de planches de chez Action
  • des embellissements en bois (étoiles, cœurs, cadre)
  • des fleurs en papier et en métal
  • une arabesque pailletée
  • des masking tapes rose et doré
  • des chipboards de chez Mambi
  • une flèche transparente
  • un stylo gel blanc
  • des demies perles roses et violettes
  • une découpe (die Kesi’art) colorisée avec de la Mica Powder Gold

Galerie Photos :

Vidéo de réalisation des ATC :

Catégories
Pocket Letters / ATCs

ATC Rêve de Papillons

Cette fois je reviens avec des ATC 🙂

Pour point de départ j’ai choisi de prendre une feuille aquarelle d’un bloc de chez Action. Sur ces papiers sont déjà présents des motifs en transparence qui permettent de réaliser la technique du resist. Ici, il s’agit de motifs arabesques. Afin d’avoir la bonne dimension au niveau des ATC (2,5 x 3,5 inches), j’ai ajouté une bande de papier noir sur le haut de la feuille (sens de la hauteur) et découpé le surplus (sens de la largeur). Avant de commencer quoi que ce soit j’ai également tracé mes lignes de découpes sur l’arrière de ma feuille.

Pour compléter les motifs en transparence, j’ai tamponné avec de la Versamark différents papillons que je suis venue embosser à chaud en utilisant de la poudre transparente vernie (Aladine).

Ensuite, j’ai choisi trois crayons de couleur aquarellables dans différentes nuances de vert. Je n’ai pas appliqué la couleur directement sur mon papier pour éviter les traces disgracieuses. J’ai appliqué ces nuances de vert sur le bas et sur le haut j’ai complété avec des nuances de violet / bleu. Néanmoins, le résultat obtenu ne me convenait pas car je le trouvais trop pâle et les couleurs ne s’étaient pas bien mélangées. Du coup, pour renforcer les couleurs, j’ai utilisé mes brushos de couleurs Purple (pour le haut de ma page), Ultra Marine (pour le milieu) et Emerald Green (pour le bas).

ATCPour faire ressortir davantage les papillons, j’ai réalisé leurs contours à l’aide d’un stylo noir.

J’ai ajouté à l’aide d’un pochoir et de la pâte à relief des petites étoiles. Pour les coloriser, j’ai pris mon gelato Silver Ice. J’ai également utilisé la couleur Gold Champagne pour en déposer dans mes nuances de vert. J’ai déposé les couleurs sur ma craftsheet et j’ai pshitté de l’eau. Pour appliquer les couleurs, j’ai utilisé un pinceau assez fin. J’ai également ajouté des gouttelettes sur l’ensemble des ATC avec la couleur Gold Champagne.

Pour la suite, j’ai découpé chacun de mes ATC pour travailler dessus de manière individuelle. J’y ai collé avec un gel medium mat des petites étoiles vertes (sur les ATC du bas) et violettes (sur les ATC du milieu et du haut). L’avantage d’utiliser un gel médium mat est qu’il ne laisse pas de traces une fois qu’il est sec. Je me suis aidée d’un pinceau pour la partie collage.

Pour ce qui est de la décoration j’ai utilisé :

  • des brads
  • des perles en formes de fleurs vertes
  • des sequins (en forme de fleur et de feuille)
  • un bouton (motif fleur) en epoxy
  • une breloque en forme de fée
  • des cœurs violet en mousse
  • le mot “Amour” en bois
  • le mot “Dream” (découpe dans un papier miroir de couleur cuivre)

Pour réaliser le contour de l’ensemble, j’ai pris mon feutre Posca noir à pointe large et j’ai réhaussé en faisant une fausse couture avec un marqueur blanc. J’ai aussi utilisé un marqueur doré pour ajouter un liserai très fin sur le contour des ATC (là où il n’y avait pas de contour noir). L’idée étant d’ajouter une touche de doré supplémentaire et faire ressortir davantage les gouttelettes dorée réalisée au préalable. J’ai utilisé aussi ce marqueur pour ajouté du doré par ci, par là autour de quelques éléments afin d’ajouter une ombre.

Pour visionner la réalisation, vous pouvez consulter ci-dessous la galerie photos ainsi que la vidéo :

Catégories
Art Journal

Create

Et voici une nouvelle page de Art Journal, un peu dans la même lignée que la précédente.

Le format de ma page est toujours du A4. Avant de commencer quoique ce soit, j’ai passé une couche de gesso au pinceau. Une fois le gesso sec j’ai pu commencer la patouille !!!

Tout d’abord, j’ai mélangé de la peinture blanche avec le brusho de couleur “brillant red”, j’ai obtenu une couleur rose assez sympa. J’ai appliqué cette peinture avec un pinceau mousse à travers un pochoir “nids d’abeille” sur le haut à gauche et sur le bas à droite de ma page. Ensuite, sur les coins opposés et le milieu, j’ai ajouté des pigments violets (brusho de couleur “purple”) et j’ai vaporisé de l’eau pour que les pigments se diffusent. J’ai séché le tout avec mon heat gun.

Par la suite, j’ai repris ma peinture blanche et cette fois j’ai mélangé avec mon brusho de couleur “black” pour obtenir un gris. J’ai appliqué cette couleur avec un pinceau à pochoir à travers un pochoir “écriture” sur le bas à gauche et le haut à droite. Avec le même pinceau je suis venue faire le contour de ma page en brossant le papier. Comme il me restait de la peinture j’y ai ajouté des pigments bleus foncés (brushos de couleur “ultra marine”). J’ai appliqué cette nouvelle couleur (bleu – gris) toujours avec le même pinceau et un pochoir “texture” en utilisant plusieurs motifs présents sur le pochoir.

Pour compléter ma page, j’ai pioché dans mes chutes de papiers et j’ai porté mon choix sur un grand rectangle violet et des bandes de papiers de tailles diverses mais toujours dans les tons roses, violets et blancs. J’ai disposé l’ensemble sur ma page et une fois que le résultat m’a convenu, j’ai collé. Sur certains papiers, j’ai “encré” les bords avec ma peinture bleu – gris et avec la même peinture j’ai “tamponné” des ronds avec le bouchon de mon vaporisateur d’eau.

Une fois tout collé, je trouvais l’ensemble trop lisse. J’ai donc ajouté des gouttelettes de peinture toujours avec celle de couleur bleu – gris mais aussi avec la rose et la blanche. Quand j’ai été satisfaite du résultat, j’ai ajouté au milieu de ma page et sur un des rectangles collés précédemment le titre “create” que j’ai obtenu grâce à des dies alphabet et un papier noir.

Pour finaliser ma page, j’ai réalisé le contour avec un feutre Posca noir à large pointe.

Et voici le résultat :

Create
Create

Catégories
Art Journal

Art Journal It’s raining today

Petite envie de réaliser une page de Art Journal 🙂

Pour commencer, bien que mon papier est spécialement fait pour l’aquarelle, j’ai passé du gesso dessus car je compte utiliser des brushos. Or, je trouve qu’ils se diffusent beaucoup mieux quand on les applique sur du gesso.

Pour mon fond de page, j’ai pris tous mes brushos. Oui,  oui, j’ai bien dit “tous” : Lemon, Yellow, Orange, Scarlet, Brilliant Red, Purple, Ultramarine, Leaf Green, Emerald Green, Turquoise, Black, Dark Brown.

J’ai saupoudré sur une page de mon art journal et j’ai pshitté de l’eau, et j’ai laissé agir, tout simplement. Une fois que tout a séché, j’ai pshitté du Perfect Pearls Mists de couleur kaki afin de donner un côté irisé à mon fond.

Ensuite, j’ai pris un tampon de ma planche Water Effects 1 – Designs by Ryn, que j’ai tamponné un peu au hasard sur mon fond avec de la stazon noire ^^ J’ai également utilisé un stylo gel blanc pour réhausser le reflet des gouttes de pluie.

Pour compléter la scène j’ai également tamponné (sur un papier à part) à la stazon noire un tampon Gorjuss sur le thème de la pluie et je l’ai colorisé aux promarkers. Voici ceux que j’ai utilisé (du plus foncé au plus clair) :

  • Pour la peau : O228 / R519 / O618
  • Pour les cheveux : BG5 / WG1
  • Pour le manteau : B137 / B119 / C179
  • Pour la robe / bords du parapluie : V746 / V718 / M428
  • Pour les bottes / parapluie : BG5 / WG1 et j’ai utilisé le blender pour ajouter des nuances

Une fois la colorisation terminée, j’ai détouré mon motif avec un cutter de précision, j’ai repassé au stylo noir les contours et j’ai collé sur ma page.

J’ai également utilisé plusieurs tampons de ma planche “météo” de chez Aladine. J’ai toujours utilisé la stazon noire pour mes tamponnages.

Pour le titre de ma page, “It’s raining today”, j’ai opté pour une planche de tampons clears “alphabet” et j’ai tamponné à la versafine sur une chute de papier couleur beige. J’ai découpé chaque mot et j’ai réalisé un cadre avec un double trait au crayon noir. J’ai ensuite collé mon titre sur ma page.

Pour terminer ma page, j’ai réalisé un double trait pour encadrer le tout avec un marqueur noir.

 

it's raining today
It’s raining today

Catégories
Tuto

Réaliser un marque-pages

Cette fois, j’avais envie de réaliser deux marque-pages 🙂

 

J’ai choisi un papier A4 blanc assez épais (grammage supérieur à 100 gr) et j’ai coupé une bande dans la largeur du Marque pages 1 rectopapier. Chaque bande a une largeur de 5 cm. Comme je souhaitais utiliser des brushos (et donc de l’eau) et que mon papier n’était pas aquarellable, j’ai tout simplement passer du gesso. Celui-ci une fois sec, j’ai humidifié mes bandes de papier avec un vaporisateur d’eau et j’ai ensuite saupoudré mes brushos.

Pour le premier marque-pages, j’ai choisi des couleurs chaudes : scarlet, orange et lemon et j’ai saupoudré au hasard sur ma bande de papier. Pour le second marque-pages, je me suis orientée sur des couleurs plus sombres en optant pour les brushos ultra marine, purple et red brillant. Pour celui-ci, j’ai saupoudré en faisant un dégradé. pour que les brushos se diffusent j’ai généreusement vaporisé de l’eau dessus.

Une fois que tout a été sec, je suis venue tamponner à la stazon noire un tampon de fond écriture sur l’ensemble de mes bandes de papier. Enfin, pour donner un côté brillant et pour rigidifier un peu le papier, j’ai passé au pinceau du vernis colle. L’inconvénient, c’est qu’il s’agit d’une colle à base d’eau et bien que secs mes brushos se sont réactivés dès que j’ai passé mon pinceau sur mon papier. Du coup, tous les petits effets qu’on peut avoir en laissant les brushos séchées ont tendance à s’estomper. ça a également l’inconvénient de mélanger les couleurs.

En attendant que ça sèche, je me suis occupée de l’arrière de mes marque-pages. J’ai donc découpé encore une fois deux bandes de papier de la même taille que précédemment.

Marque pages 2 rectoPour le premier, j’ai choisi de réaliser un dégradé en utilisant mes encres distress : mustard seed, wild honey et barn door. pour fondre mes couleurs, j’ai d’abord appliqué de la plus claire à la plus foncée. Puis j’ai ré-appliqué la couleur intermédiaire puis la plus claire. Ensuite, avec la versamark j’ai tamponné tout le long de la bande de papier une plume qui provient d’une planche de tampons clears Aladine. J’y ai ensuite appliqué de la poudre à embosser pailletée rouge qui vient également de chez Aladine. Enfin, pour terminer, j’ai également voulu vernir cette face mais je ne voulais ni des traces de pinceaux, ni que mes couleurs se “contaminent” puisque les encres distress réagissent également avec l’eau. J’ai donc eu la brillante idée (ou pas) d’utiliser un vernis mat en spray…

Avant de vous dire ce qu’il s’est passé suite à mon idée “géniale”, voici comment j’ai réalisé le verso du second marque-pages. Pour le fond, j’ai tout simplement appliqué un papier sur le premier lorsqu’il séchait après avoir appliqué mes brushos. Comme il y avait beaucoup d’eau, ça a permis d’enlever le surplus tout en colorisant une bande de papier dans les mêmes tons. En gros, ça a fait un effet buvard. J’ai ensuite, comme pour le premier, tamponné à la versamark le même tampon plume. En revanche, j’ai changé de couleur pour la poudre à embosser : turquoise pailleté qui provient également de chez Aladine. Pour les bords, j’ai encré avec le distress black soot. Enfin, là aussi, j’ai utilisé mon vernis mat en spray…

En réalité, ma “brillante” idée s’est transformée en catastrophe … En chauffant avec le heat gun, toutes les couleurs (ou presque) ont disparu… les deux fonds que j’ai réalisés (à l’exception de l’embossage) ont limite disparu !!! Eh bien du coup… il a fallu recommencer !!! Pour le second marque-pages, j’ai du coup utilisé des distress pour refaire les dégradés : faded jeans, broken china et la aged mahogany.

Une fois cette étape terminée, j’ai pris du double-face pour coller les rectos avec les versos de mes marque-pages.

Par la suite, avec une perforatrice “écolier” j’ai perforé un petit trou sur le haut du marque-pages pour y passer un petit ruban. Pour le premier, j’ai pris un ruban rouge et pour le second un ruban bleu et j’y ai mis des breloques. J’ai ensuite fait un double nœud pour fixer le ruban au marque-pages.

 

 

Et pour voir la réalisation en vidéo, il suffit de cliquer ici !!

Catégories
Pages

Page « Beau Gosse »

Cette fois, j’avais envie de patouille pour réaliser une page  !!!

J’avais déjà plus ou moins une bonne idée de ce que je voulais 🙂

J’ai choisi un papier de 160 gr et j’ai pris soin de prendre un papier que j’aime moins tout simplement parce que je vais le recouvrir de gesso. Par conséquent, le motif du papier ne sera plus visible.

J’ai laissé le gesso sécher à l’air libre, je n’ai d’ailleurs, pour cette page, jamais utilisé mon heat gun. Il faut donc aussi un peu de patience ^^

Une fois le gesso sec, j’ai vaporiser d’eau pour humidifier la page car je suis venue ensuite appliquer trois brushos de couleurs différentes : noire, ultramarine et brillant red. Pour obtenir un fond qui me convenait, j’ai juste ajouté de l’eau et des pigments jusqu’à obtenir un fond qui me satisfaisait 🙂

Une fois que tout a séché je trouvais mon fond un peu trop clair, j’ai donc pris une encre en spray noire (black marbble, Dylusions) et j’ai pshitté un peu histoire de foncer un peu le fond.

Pour ajouter un peu de relief sur ma page, j’ai appliqué à différents endroits de la pâte à relief en utilisant un pochoir (motifs chevrons). Ensuite, j’ai pris une aquarelle Twinkling H2O’s (spiced pumpkin) pour coloriser un peu ma pâte à relief. L’idée n’était pas tout coloriser mais juste d’apporter un peu de couleur sur le blanc. L’avantage de cette aquarelle c’est qu’une fois sèche elle est irisée ce qui apporte un peu de brillance à la page :). Avec la même aquarelle, je suis venue faire des petites tâches sur l’ensemble de ma page.

Pour continuer avec les motifs chevrons, j’ai appliqué un tampon avec ce motif un peu partout sur ma page. Pour cela, j’ai utilisé de l’encre stazon noire.

J’ai également appliqué au hasard sur ma page deux autres tampons “tâches” ainsi qu’un tampon “flèche”. J’ai choisi de prendre la stazon noire car certains de mes tamponnages vont sur les photos, or sur les photos c’est l’encre idéale, elle ne bave pas.

Pour “encadrer” ma page, j’ai d’abord utilisé un gelato gris métalisé (silver ice) que je suis venue fondre avec mon doigt et de l’eau et ensuite j’ai ajouté un “cadre” à main levé avec un pinceau et de l’aquarelle grise (Twinkling H2O’s hunter gray).

Pour continuer à apporter du relief et aussi apporter un peu de lumière à ma page, j’ai appliqué de la crème de patine (argent irisé) que j’ai appliqué avec un pochoir (motif nids d’abeille) sur plusieurs endroits sur ma page.

Page « Beau Gosse »
Page « Beau Gosse »

Concernant mes photos : je les ai matées sur du papier beige clair et je les ai collées avec du double face. J’ai repris mon aquarelle grise (Twinkling H2O’s hunter gray) pour apporter de l’ombre aux endroits où les photos se chevauchent. A ces mêmes endroits, j’ai collé des micro billes avec du gel médium. Pour cela, il est préférable de mettre du gel medim là où on veut coller les micros billes et ensuite avec le pinceau de prendre directement dans le pot les micros billes et les coller.

Comme il me restait du gel médium, j’ai préféré ne pas gaspiller et coller des paillettes roses/violettes avec. Pour se faire, j’ai juste mélangé le reste de gel médium avec les paillettes et j’ai appliqué sur le pourtour de ma page.

Enfin, j’ai terminé ma page en ajoutant un titre avec des chipboards alphabet blanc (Toga). Ils sont autocollants mais pour être sûre qu’ils adhèrent correctement je les ai collés avec de la colle chaude.

(hors caméra, j’ai ajouté un embellissement en métal au centre des trois photos)

Et ma page est terminée 🙂

 

Pour voir la réalisation de cette page en vidéo, c’est ici que ça se passe :