Catégories
Albums

Mon album sur le Jura

Après avoir réalisé les papiers qui constituent mon album, place à la construction de l’album et à sa décoration !

Pour commencer, j’ai longuement réfléchi à la structure de l’album car j’avais vraiment énormément de photos à y insérer (pas loin d’une centaine). Du coup, je me suis posée devant mon carnet sur lequel j’ai détaillé la composition de chaque page. Cela m’a permis de calculer le nombre de papiers et d’aimants à utiliser notamment. Cela permet aussi de voir combien de photos seront sur telle ou telle page, d’autant que je voulais que chaque page représente un endroit particulier (un même lieu pouvant être sur plusieurs pages). Plusieurs astuces existent pour multiplier le nombre de photos sur une page d’album :

  • Créer des cascades
  • Faire un ou plusieurs volets à votre page
  • Réaliser des pochettes
  • Utiliser des enveloppes
  • Insérer des livrets (les bases de cartes sont idéales pour créer des livrets)

Il faut toujours prendre soin de se garder une marge de manœuvre car on a beau avoir réfléchi longuement à la structure de son album, il y a toujours des imprévus. Par exemple, au niveau de mon album j’ai du faire face à deux imprévus majeurs :

  1. Mon album était pensé sur des papiers A4. Or, comme j’ai réalisé moi même mes papiers à partir de la gelliplate, j’ai du redimensionner mes pages. En effet, ma gelliplate est un peu plus petite que les dimensions A4. Du coup, au moment où je réalisais mes pages, j’ai du repenser la conception de certaines, en ajoutant des volets ou une cascade par exemple.
  2. Mon album était beaucoup plus volumineux par rapport à ce que j’avais imaginé. Par conséquent réaliser une reliure avec ma Cinch comme il était prévu était devenu impossible car les anneaux les plus grands étaient trop petits. J’ai du réadapter ma reliure en utilisant des anneaux indépendants de 6 cm de diamètre. Il m’a donc fallu percer avec ma crop a dile chacune de mes pages en faisant bien attention de bien percer au bon endroit pour que mes couvertures et mes pages soient bien alignées.

Ce que je fais aussi souvent avant de débuter un album c’est de préparer des tamponnages que je découpe (à la main ou avec des dies). De cette manière, j’ai tout de suite sous la main une boîte dans laquelle je peux piocher des “étiquettes” en lien avec mon album. Le tout est de faire le tour de l’ensemble de ses tampons et encres et de se faire une (ou plusieurs) session de tamponnage / découpage ^^

Au final, l’album terminé me plaît beaucoup car il est (presque) comme je l’avais prévu au départ et surtout le fait d’avoir tout fait soi même donne une certaine fierté ^^ C’est sûr que ça prend aussi plus de temps mais le résultat final en vaut la peine 🙂

Vous retrouverez la présentation de mon album teminé ci-dessous :

Catégories
Albums

Album Bienvenue à Lille

Pour compléter les vidéos présentant cet album et que vous trouverez sur ma chaîne YouTube, voici la liste du matériel que j’ai utilisé.

Structure de l’album :

  • 5 cartes à volet (couleur écrue) de 15 cm de côté (dépliée on obtient un rectangle de 15 x 30 cm)
  • 5 enveloppes de 16 cm de côté (couleur écrue)
  • Papiers de 15 x 15 cm (Cultura, …)

Les encres :

  • Versafine Vintage Sepia
  • Versafine Crimson Red
  • Versafine Majestic Blue
  • Distress Vintage Photo
  • Distress Aged Mahogany
  • Stazon noire

Les tampons : 

  • Stampo Scrap – Mots du voyage (Aladine)
  • Stampo Scrap – Flèches étoiles (Aladine)
  • Tampon Florilège Design – “Bouts de vie”, “Amazing day”, “Mini mots 2”
  • Tampon Artemio “La vie est faite de petits bonheurs”
  • Divers tampons : chevrons, appareils photo

Les embellissements :

  • Divers masking tape / washi tape
  • Die cuts Toga, collection “Plumes – Color Factory”
  • Die cuts Toga, collection “Photographic”
  • Divers stickers, stickers 3D
  • Divers alphabets (Toga, Tim Holtz …)
  • Ruban marron

 Enfin, j’ai utilisé le matériel classique : ciseaux, règle, cutter, colle (double-face, vernis colle, scotch), crayon à papier, plioir, chutes de papier …

Pour jeter un œil sur mon album, il suffit de cliquer ci-dessous :

 

Catégories
Albums

Portfolio Pairi Daiza

Pour compléter la vidéo sur ma chaîne YouTube, voici la liste du matériel que j’ai utilisé pour ce portfolio.

Les papiers :

  • Le papier noir : trouvé chez Bureau Vallée, c’est du papier en format A4 avec un grammage de 250g/m², pour la référence exacte, vous pouvez cliquer ici.
  • Pour le papier décor, j’ai utilisé du papier de chez Toga : Collection “Plumes – Color Factory”. Le grammage du papier est plus faible : 100g/m².
  • Pour mater mes photos, j’ai pris du papier de chez Action (couleur bleu).
  • Papier fibre turquoise

Les encres :

  • Versafine Vintage Sepia
  • Versafine Crimson Red
  • Versafine Deep Lagoon
  • Versafine Majestic Blue
  • Versafine Olympia Green
  • Versafine Imperial purple
  • Versafine Habanero
  • Versafine Toffee
  • Color Box
  • Stazon noire

Les tampons : 

  • Stampo clear – Photo (Aladine)
  • Stampo Scrap – Mots du voyage (Aladine)
  • Stampo Scrap – Flèches étoiles (Aladine)
  • Tampon Florilège Design – “Bouts de vie”, “Amazing day”, “Mini mots 2”
  • Tampon Artémio “La vie est faite de petits bonheurs”
  • Tampons Des mots en Scrap “Nous”, “Moment”
  • Divers tampons “étiquettes” (et dies associés) de chez Action

 

Les embellissements :

  • Divers masking tape / washi tape
  • Die cuts Toga, collection “Plumes – Color Factory”
  • Die cuts Toga, collection “Photographic”
  • Die cuts Doodlebug Design , collection “At the zoo”
  • Stikers Doodlebug Design / Doodle Pops (panda, éléphant, girafe, koala)
  • Chippoard “Dream catcher”+ peinture Fabrika Degoru “Metallic Empire”
  • Trombone “Flèche” métal doré, Toga
  • Divers stickers/puffy stickers et alphabet argenté de chez Action
  • Stickers MAMBI
  • Stickers Kesi’Art “Au zoo”
  • Tag assorti au papier fibre turquoise
  • Ruban organza bleu clair

Enfin, j’ai utilisé le matériel classique : ciseaux, règle, cutter, colle (double-face, bâton de colle, colle blanche, vernis colle), crayon à papier, plioir, massicot …

 

Voici la vidéo de présentation :

Catégories
Albums

Mini Album enveloppes

Cette fois j’avais envie d’un mini album simple à réaliser, c’est pourquoi je l’ai fait à base d’enveloppe et de cartes à volet.

Mon album comporte 7 enveloppes et donc 7 cartes. Au niveau de la taille, c’est du format classique (mais on peut très bien prendre ce qu’on veux comme taille. Pour ma part,j’ai choisi de prendre des couleurs pastels et pour éviter que l’album soit trop épais je n’ai pas décoré les enveloppes et les carte avec des papiers.

Les couvertures de l’album sont réalisées dans de la cartonnette et sont légèrement plus grandes que la taille des enveloppes.

Pour relier, j’ai utilisé ma Cinch et une reliure de diamètre 1 inch.

Je ne détaille pas plus la réalisation de la structure de l’album car tout est expliqué dans la vidéo ci-dessous et il me semble qu’avec les images, c’est beaucoup plus parlant 🙂

Je vais plutôt ici vous lister le matériel que j’ai utilisé.

Tampons

  • Stampo scrap Aladine “Mots du voyage”
  • Stampo scrap Aladine “Flèches étoiles”
  • Stampo clear Aladine “Photo”
  • Stampo clear Aladine “Cooking”
  • Florilège Design “Ma Destination”
  • Florilège Design ” Collection Clear 7′ Amazing Day”
  • Artemio “1,2,3 Soleil des vacances”
  • Urban Stamps, Craft collection – 12 Tampons en caoutchouc, Pastels – Papermania, Docrafts
  • Planche de tampons de chez Action
  • Planches de tampons de chez Ali Express / Wish

Dies

  • Die-Versions “Bon voyage”
  • Dies Little B “Flèches”
  • Kesi’art “Nature”
  • Kesi’art “Souvenirs”
  • Kesi’art Métaliks “Adjectif – Globe Trotter”
  • Kesi’art Métaliks “La vie est belle”
  • Kaisercraft “Love Hearts”
  • Joy Crafts “Engrenage”
  • Florilège Design “Petits Instants – Sweety Cuts”
  • Marianne Design Creatables Die Cutting – VW Camper Van

Encres

  • Distress “Mustard Seed”
  • Distress “Aged Mahogany”
  • Distress “Peeled Paint”
  • Color Box “Magenta”
  • Versafine “Crimson Red”
  • Versafine “Habanero”
  • Versafine “Deep Lagoon”
  • Versafine “Majestic Blue”
  • Versafine “Vintage sepia”
  • Versafine “Toffee”
  • Versafine “Smokez Grey”
  • Versafine “Imperial velvet”
  • Versafine “Olive Green”
  • Stazon “Jet Black”

Pour décorer, j’ai utilisé aussi différents masking tape, stickers (la plupart viennent de chez action, simple stories “I am”), rubbons, glitter glue, … J’ai aussi puiser quelques éléments dans mes chutes de papier.

Pour mon journaling, j’ai principalement utilisé :

  • Prima Marketing Cartes Vintage Emporium feuilles 10 cm x 15 cm
  • Prima Rossi Belle 3×4 Notecards
  • Artemio – cartes project life vintage

Pour visionner la réalisation du mini album :

Catégories
Albums

Mon « December Daily »

Je l’ai (enfin) terminé ! Il était temps vu qu’on est déjà en Mars… c’est fou ce que le temps passe vite ^^

Il faut dire que j’ai un peu traîné pour le réaliser. Le concept du December Daily (DD) consiste à scrapper une page par jour en attendant Noël  (certaines vont jusqu’au 31 décembre). Pour ma part, je n’en avais jamais fait, il s’agit de mon premier DD.  En fait … je me suis très vite aperçue que scrapper une page par jour est juste impossible pour moi  :

  • la première raison : comme beaucoup, ayant une activité professionnelle, je n’ai pas forcément le temps de scrapper, ni même l’envie de le faire en semaine
  • la deuxième raison : je fais mes tirages photos par internet, du coup je suis “obligée” d’attendre d’avoir une quantité de photos plus ou moins importante pour que ça vaille le coup de les faire imprimer
  • la dernière raison : faut quand même trouver un truc par jour à scrapper ^^’

Cette année (enfin l’année dernière ^^’), j’ai quand même voulu tenter l’expérience du DD mais en le faisant à ma manière, c’est-à-dire une fois que j’aurai mes photos. Je l’ai donc réalisé en deux fois : vers mi décembre où j’avais déjà quelques photos puis début mars où j’ai eu le reste de mes photos. En attendant de pouvoir commencer la réalisation de l’album, j’ai noté tout au long de décembre des idées de choses à scrapper. Voici quelques exemples :

  • la décoration du sapin
  • les illuminations de Noël
  • des photos gourmandises (chocolats, la pause thé, …)
  • le calendrier de l’avent
  • les achats de cadeaux
  • les paysages enneigés, givrés …
  • les repas d’hiver
  • les accessoires indispensables en hiver (gants, écharpes, crème pour les mains …)
  • le réveillon de Noël
  • le départ en vacances …

Pour ma part, j’ai essayé de coller au maximum à la réalité dans le sens où ma photo était prise le jour concerné … mais il arrive parfois que sur une journée, on ait envie de scrapper 2 ou 3 choses…et d’autres jours on n’a rien d’intéressant à se mettre sous la dent … Donc oui, j’avoue, pour certains jours, j’ai un peu “triché”.

Concernant mon album :

La structure est relativement simple. Il s’agit d’un album dont j’ai relié les pages avec 4 anneaux. J’en ai mis 2 sur le haut et 2 sur le bas et je les ai intégré à ma couverture. Celle-ci est réalisée simplement dans du carton ondulé couleur kraft. Pour l’intérieur de la couverture, j’avais choisi au préalable de ne rien faire et de laisser brut. Puis, j’ai changé d’avis en voyant un petit sac en papier dans lequel il m’a été glissé un cadeau à Noël. Comme il était de couleur kraft et décoré sur le thème de Noël, je l’ai utilisé pour habiller l’intérieur de mes couvertures. Et ça tombait bien : il était exactement de la bonne taille 🙂 J’ai complété en ajoutant du masking tape pailleté au niveau de la tranche.

Pour mes pages :

La plupart mesurent 15 x 20 cm à l’exception d’une qui mesure 15 x 15 cm. J’ai également intégré une pochette réalisée avec la Fuse ainsi qu’une grande photo en guise de page. Pour les papiers, j’ai utilisé  2 blocs de chez Action (2 anciennes collections), quelques papiers des nouvelles collections de 2016 (blocs en 15 x 15 cm) et des papiers sur le thème de Noël que j’avais eu avec la magazine “Passion scrapbooking” il y a 2 ou 3 ans. En fait, j’avais surtout envie de “liquider” les vieilles collections de chez Action dont je ne savais pas vraiment quoi faire ^^’ Enfin, j’ai aussi utilisé quelques chutes de papier. Toutes mes pages ont été encrées avec la Distress Vintage Photo. Les papiers sont collés dos à dos avec du double face et de la colle Uhu en renfort. Pour pouvoir passer mes anneaux, j’ai utilisé une perforatrice d’écolier.

Concernant la décoration :

J’ai utilisé pas mal de stickers qui viennent de chez Action. J’ai complété avec différents éléments comme par exemple du masking tape (Toga pour l’essentiel) et des chipboards (Toga également). J’ai ajouté des strass, des boutons, différents alphabets de diverses marques, des embellissements en bois et en métal (Artémio, Bo Bunny, Action …). J’ai aussi acheté une feuille avec plein d’écritures sur le thème de Noël et je l’ai découpé de manière à faire des petites étiquettes (Papier double 30×30 ‘Pebbles – Home For Christmas’ Home For Christmas).

Je n’ai pas filmé la réalisation de cet album … ça aurait été trop long et fastidieux pour réaliser le montage, mais voici quelques photos pour vous donner une idée (cliquez sur une photo pour lancer le diaporama) :

Catégories
Albums

Album Souvenir d’école

Enfin, j’ai réussi à finaliser ce projet ! L’idée de réaliser cet album date d’il y a au moins 1,5 ans !!

Il m’a fallu tout ce temps pour réunir les photos, les papiers, les embellissements et puis surtout trouver un moment pour le réaliser. Grosso modo, la réalisation de cet album m’a pris une bonne semaine à temps complet !

Pour la présentation de l’album, je vous renvoie à la vidéo sur ma chaîne Youtube (que vous trouverez ci-dessous) ^^

Voici la liste du matériel que j’ai utilisé :

Structure de l’album :

  • cartonnette pour les couvertures : 22 x 30 cm pour l’arrière et 2 fois 22 x 15 cm pour le devant
  • 2 reliures à utiliser avec la Cinch (ou la bind it all)
  • papier kraft gommé (pour les couvertures)
  • papier noir à fort grammage (en prendre autant que vous avez de pages)

Papiers :

  • Pack de papiers collection “Souvenir d’école” de Toga
  • Pack de papiers collection “Smarty Pants” de Simple Stories
  • Différents papiers sur le thème de l’école de différentes marques (MME, Bo Bunny, October Afternoon, …)
  • Papiers unis pour le matage des photos

Embellissements :

  • Formes en bois, collection “Souvenir d’école”, Toga
  • Die-cuts, collection “Souvenir d’école”, Toga (2 séries de dies cuts)
  • Rub-ons, collection “Souvenir d’école”, Toga
  • 2 planches de stickers, collection “Smarty Pants”, Simple Stories
  • Pack de rhodoïds décorés, collection “Smarty Pants”, Simple Stories
  • Embellissements bois sur le thème de l’école, boutique Laser Expression
  • Brads, collection “School Memories”, Bo Bunny
  • Stickers thème école / enfant, Toga (je n’ai pas retrouvé la référence exacte)
  • Stickers thème école / crayon, “Gommettes Cooky – Ecole”, Truffaut
  • Clear die-cuts, collection “Making the grade school”, My Little Yellow bicycle
  • Rub-on, collection “La rentrée des classes”, Diam’s
  • Différents masking tape
  • Tatouages éphémères, motif taches d’encre (trouvés chez Noz)
  • Demies-perles, strass
  • Stickers, collection “School days”, Bazills Basics
  • Blocs de journaling, Toga (vintage et thème école)
  • Dentelle (Action)
  • Die-cuts velum, Tim Holtz

Sans oublier les classiques : règle, ciseaux, colles (double face, colle blanche, stylo colle), Distress Vintage Photo …

Galerie de photos :

Pour voir la présentation de cet album en vidéo :

Catégories
Albums

Planner ou Bullet Journal ?

Qui dit début d’année, dit bonnes résolutions … et pourquoi pas mieux s’organiser ? Pour ça, nous scrappeuses avons le choix ! Aujourd’hui on va parler “planner” et “bullet Journal”.

Tout d’abord le planner.

Je vais résumer rapidement : un planner c’est un agenda. Il y en a de différentes tailles et chaque marque (ou presque) à sa propre reliure. Ça signifie que Vous ne pourrez pas facilement inclure les produits que vous achetez dans une autre marque (ex : les recharges, les intercalaires …). Il faut donc bien faire attention au planner qu’on achète au plus exactement à la marque car derrière un planner pas cher (ça existe ?) peut se cacher soit une difficulté à trouver des recharges compatibles ; soit des produits compatibles onéreux. Avant de se lancer dans l’aventure du planner, il vaut mieux se renseigner sur les prix des produits qui vont autour ainsi que sur leur design. Un planner peut être joli mais pas forcément la gamme de produits qui va avec ou alors la gamme de produits compatibles peut être plus réduite par rapport à d’autres marques. De manière générale, beaucoup de marques ont lancé une ligne de produits pour les planners, ça c’est le point positif 🙂 Mais attention à ne pas tomber dans l’excès … parfois ces produits sont faciles à faire soi même et sont pourtant vendus une fortune, un exemple parlant étant celui des “paper clip”. Des tampons et même des dies existent spécialement pour les planners. Avant de se les procurer, je vous conseille d’y réfléchir deux fois surtout si d’une part vous n’avez pas d’autres projets pour les utiliser (ex : le project life) et si d’autre part vous débutez sur le projet du planner. Assurez vous que ce type de projet vous convienne avant d’investir 😉

Mon expérience avec le planner :

Pour ma part, j’ai choisi le “Happy Planner” de chez Mambi  (2016) … un peu par hasard et surtout parce qu’il était super soldé, ce qui m’allait très bien puisque je n’étais pas sûre que ce type de projet me convienne. Déjà, ce planner est en anglais, il faut le savoir, pour moi, ce n’est pas gênant. Niveau taille, c’est quand même grand et il est épais. Personnellement, j’ai du mal à le voir dans un sac à main mais pour rester chez soi il est parfait. Le système de reliure fait qu’il est facile d’enlever et de remettre les pages mais il faut quand même faire attention au risque de déchirer les petites encoches. Mambi a aussi développé des “Add in” sur différents thèmes pour compléter le planner (fitness, mariage, recettes de cuisine). Globalement, je trouve les produits de cette marque assez chers (bon OK c’est pareil pour les autres marques !) mais ils peuvent facilement être utilisés pour d’autres projets (ex : les stickers, les chipboards …). Pour moi, le gros inconvénient c’est la division des journées en “matin”, “après midi” et “soir”. Cette division en 3 cases ne me convient pas, du coup, ça m’a donné l’occasion d’utiliser mes masking tape pour masquer les lignes où était indiqué “matin” … Parfois, les cases sont trop petites et parfois elles sont trop grandes … le fait d’utiliser les pages imprimées du planner donne moins de flexibilité sur la manière de les remplir. Je trouve aussi que ça “limite” facilement la créativité. Certaines rubriques de pages ont été pour moi inutiles ou redondantes dans le sens où pour le même mois on va indiquer 3 fois la même information. Par exemple, un anniversaire sera noté dans la rubrique “dates importantes” ou “A ne pas oublier” au début du mois, puis sur la vue globale du mois (c’est la page suivante) puis sur le jour de l’événement.

Il y a quand même des points positifs 🙂 Pour moi, tenir à jour un planner ne prend pas beaucoup de temps, c’est rapide à faire et n’ayant pas investi dans beaucoup de matériel (quelques tampons icônes et des stylos de différentes couleurs) j’avais vite tout sous la main. C’est pratique quand on veut scrapper et qu’on n’a pas beaucoup de temps.  Le planner aide bien aussi quand on fait un project life, ce qui est mon cas. Pour le mien, je fais très rarement les choses en temps et en heure et mon planner m’aide bien à me rappeler des événements, des activités que j’ai pu faire etc.

Pour mon planner, je n’ai pas du tout utilisé de photos car je trouve que ça ne s’y prête pas. Ça peut être un inconvénient si on a du mal à scrapper sans photo. Dans ce cas et selon moi, il vaut mieux privilégier le project life.

 

Le Bullet Journal.

Pour faire court, c’est aussi un agenda ! La différence avec le planner, c’est qu’on part d’un cahier / carnet complètement vierge. C’est à nous de créer les calendriers, les rubriques (ex : Les anniversaires, les livres à lire, les wish list…), etc. L’avantage c’est qu’on a les rubriques que l’on souhaite à l’endroit qui nous convient. Si on le veut, chaque page peut être différente, agencée en fonction de ce qu’on a à indiquer. En ce sens, il y a moins le côté “routine” ou “monotone” du planner. La créativité est beaucoup moins limitée que sur un planner car on a la place de faire ce qu’on veut où on veut. Dans le Bullet Journal, on peut aussi inclure des “trackers”, c’est-à-dire la possibilité de suivre certaines activités (et : le sommeil, son humeur, son alimentation, son activité sportive…).

En termes d’inconvénients, on retrouve le côté business des marques avec toutes les gammes de produits qu’elles vendent. Certains sont utiles à mon sens (et : les tampons icônes quand on n’est pas douée en dessin mais attention à bien choisir sa planche de tampons car il commence à y en avoir beaucoup sur le marché), d’autres le sont moins (ex: les paper clips). Réaliser un Bullet Journal demande aussi beaucoup de temps : il faut réfléchir aux rubriques que l’on veut, à l’agencement, il faut beaucoup d’anticipation et surtout tout réaliser soi même ! Sauf à utiliser un système de reliure le permettant, il est difficile d’ajouter une page une une rubrique qu’on avait oublié ^^’ (il y a toujours moyen de “relier” une page avec du masking tape mais si ce n’est pas ce qu’on a prévu au départ, le rendu final risque de ne pas nous satisfaire complètement).

Mon expérience avec le Bullet Journal :

Je viens juste de le commencer donc à voir l’année prochaine ^^ Ce que je peux déjà en dire, c’est que j’aime beaucoup l’idée de partir de zéro et de tout créer soi même. Je ne suis pas douée en dessin, mais j’adore les dessins de type Zentangle qui sont pour certains, simple à réaliser et qui s’accordent très bien dans un BuJo… et puis j’utilise aussi des tampons. Pour ma part, le fait de faire moi même m’a permis de ressortir du matériel du placard (ex: mes crayons de couleurs, certains tampons et encres …). La crainte que j’ai, c’est que ça demande du temps … et du coup… la question est de savoir si je vais tenir 1 an ^^.

Catégories
Albums

Portfolio « Caen »

Me revoici pour vous parler un peu de mon dernier mini que j’ai réalisé grâce à un tuto trouvé sur YouTube.

Je vais surtout vous donner les références des produits que j’ai utilisés pour l’ensemble de mon portfolio.

Au niveau des papiers :

  • Toute la structure de mon album a été faite avec un papier noir trouvé chez Bureau Vallée, c’est du papier en format A4 avec un grammage de 250g/m², pour la référence exacte, vous pouvez cliquer ici.
  • Pour le papier décor, j’ai principalement utilisé du papier de chez Toga : Collection “Plumes – Color Factory”. Le grammage du papier est plus faible : 100g/m².
  • J’ai également utilisé des chutes de papier ainsi que des papiers provenant de divers magazines de scrap.
  • Enfin, pour les enveloppes (Clairefontaine – Pollen), j’ai choisi de prendre la couleur Fushia et de dimension classique de 11,4 x 16,2 cm.
  • Pour mater mes photos, j’ai pris du papier de chez Action (couleurs bleu, vert, jaune).

Au niveau des tampons, voici ceux que j’ai utilisés :

  • Stampo clear – Photo (Aladine)
  • Stampo Scrap – Mots du voyage (Aladine)
  • Stampo Scrap – Flèches étoiles (Aladine)
  • Tampons Clears – Destination  vacances (Toga)
  • Tampons Clears – Voyages (Toga)
  • Set 15 Tampons Clears (Artemio)
  • Tampons Clears – Rome (Des mots en Scrap), j’ai utilisé aussi pas mal de tampons de cette marque mais comme elle n’existe plus je n’ai pas trouvé de visuels, mais vous pouvez les retrouver sur mon album 😉

Au niveau des encres, j’ai choisi de prendre :

  • Stazon noire
  • Versafine Vintage Sepia
  • Versafine Crimson Red
  • Versafine Deep Lagoon
  • Distress Broken China
  • Distress Aged Mahogany

Concernant les dies, j’ai pris :

J’ai aussi utilisé quelques perforatrices :

Pour compléter la décoration, j’ai aussi utilisé des strass, du masking tape, des étiquettes (qui proviennent essentiellement de magazines de scrap), des stickers, des attaches parisiennes, des flipettes, du ruban, des demies-perles …

Enfin, j’ai utilisé le matériel classique : ciseaux, règle, cutter, colle (double-face, bâton de colle, colle blanche), crayon à papier, plioir …

Pour suivre le tuto, je vous renvoie sur la chaîne YouTube de vsylvie18 :
Partie 1 : https://www.youtube.com/watch?v=PzEd6upkDLM
Partie 2 : https://www.youtube.com/watch?v=gOZu_fsQvR8

Pour retrouver la présentation de ce mini album, rendez-vous sur ma chaîne YouTube :

Catégories
Albums

Album « Baptême »

Et voici le troisième mini album sur le thème du baptême de ma filleule.

Cette fois cet album est destiné au parrain.

Les couvertures de l’album mesurent 16 x 16 cm et sont faites à partir de cartonnette. J’ai suivi ce tuto pour les réaliser. Les bases des pages de l’album sont faites à partir d’un papier noir avec un grammage assez épais et les papiers utilisés pour les pages sont de dimension 15 x 15 cm. La reliure a été réalisée avec la Cinch et mesure environ 3 cm de diamètre.

L’encrage des papiers et des embellissements a été réalisé avec des distress : Vintage Photo et Aged Mahogany.

Les embellissements utilisés proviennent majoritairement soit de chez Action, soit de la collection “Enchanted” de Simple Storie (die cuts et stickers).

Pour plus d’informations sur cet album, je vous invite à regarder la galerie de photos ci-dessous ainsi que ma vidéo de présentation :

 

Catégories
Albums

Album « Au Zoo »

Place à un mini album que j’ai réalisé sur le thème des parcs animaliers que j’ai visité ces dernières années 🙂

Mon album mesure environ 16 x 22 cm.

J’ai réalisé les couvertures selon le tuto que vous trouverez ici.

Concernant les papiers :

  • Pour les couvertures, j’ai utilisé un papier provenant de la collection “Lost & Founds two” de chez My Mind’s Eyes
  • Pour les pages, j’ai utilisé comme base du papier noir avec un grammage assez fort (type couverture de rapport de stage) de manière à ce que les pages se tiennent bien. Pour les papiers de fond, j’ai utilisé deux collections, l’une provenant de chez Toga (collection “photographie”) et l’autre provenant de chez Lidl.

Concernant la reliure, j’ai utilisé ma Cinch et une reliure noire de dimension 3 cm environ de diamètre.

Pour fixer les papiers et les photos, j’ai utilisé du double face. Pour le reste, j’ai opté pour mon stylo colle ou mon pistolet à colle.

Concernant les stickers, j’ai utilisé différentes collections :

  • La planche de stickers provenant du kit Reportage de chez Toga
  • Une planche de stickers provenant de chez Action
  • Une planche de stickers de chez Echo Park Paper, collection “Zoo”
  • Une planche de stickers de chez Rössler Papier, collection “Animaux”

Et voici la galerie de photos :

Vous pourrez aussi retrouver ma vidéo de présentation ici :