La technique du resist consiste à faire apparaitre des motifs embossés en faisant de la “colorisation”.

Pour se faire, il est nécessaire de réaliser un embossage à chaud au préalable. Pour cette technique, on peut utiliser de la poudre à embosser transparente ou blanche. Une fois embossé, le motif ne se voit pas vraiment ou alors se voit assez peu. Pour le faire apparaître, il faut coloriser le papier.

Pour cette étape de colorisation, plusieurs éléments peuvent être utilisés : de la peinture aquarelle, des brushos (pigments de couleur), des encres Distress (n’ayant pas les encres Distress Oxyde, je ne sais pas si cela fonctionne avec mais j’imagine que oui), des encres liquides …

Pour ce qui est des encres liquides (valable aussi pour les brushos), je recommande de faire attention car en général elles ont aussi tendance à teinter la partie embossée. Il faut donc prendre ses précautions si on souhaite que le motif reste bien blanc ou transparent. On peut utiliser un chiffon de manière à absorber l’encre qui se situe sur la partie embossée. Une autre technique consiste à appliquer du drawing gum sur la partie embossée. De cette manière, elle est protégée et une fois le projet terminé il suffit d’enlever le drawing gum.

Si on utilise de la peinture aquarelle ou des encres Distress, le souci ne se pose pas car cela réagit bien à l’eau. Il suffit d’utiliser un pinceau propre humide et de le passer sur la partie embossée pour ôter les éventuelles traces de couleur.

Pour illustrer cette technique, j’ai réalisé deux cartes : la première en utilisant mes peintures aquarelle Winsor & Newton et la seconde en utilisant mes brushos. Pour ces deux cartes, j’ai choisi de prendre du papier aquarelle qui es déjà embossé quand on l’achète.

 

Pour la première carte :

J’ai pris une carte à volet de 10 cm de côté sur laquelle était inscrite “Happy” (en doré) “Birthday” (embossé). Je l’ai coupé de manière à juste avoir une carte simple de 10 cm de côté. Au niveau des aquarelles, j’ai opté pour du vert sur le bas de la carte et qui révèle le mot “Birthday” dès lors qu’on applique la couleur sur le papier. Pour le haut, j’ai utilisé la couleur jaune et j’ai ensuite “flouté” la démarcation en appliquant de l’eau à ce niveau. Pour donner un côté un peu plus fini au devant de ma carte, j’ai pris un die carré avec une fausse couture. J’ai ensuite fixé au double face (et de la colle UHU) mon devant de carte sur une base de carte. J’ai réalisé celle-ci dans un papier vert clair et je l’ai coupé de manière à obtenir un carré de 10,5 cm. Pour rappeler le doré du mot “Happy”, j’ai ajouté sur le bas de la carte une découpe avec des oiseaux que j’ai obtenu grâce à un die et du papier miroir doré. Enfin, pour rappeler le vert de l’aquarelle, j’ai ajouté 3 strass de cette même couleur en haut à droite.

 

Pour la deuxième carte :

J’ai repris le même format de carte mais cette fois-ci je l’ai conservé dans sa totalité. Pliée, elle mesure donc 10 cm de côté, et ouverte sa largeur est de 10 cm et la longueur est de 20 cm. Encore une fois, il y a des motifs dorés et d’autres qui sont embossés et qui apparaîtront une fois que les couleurs seront posées. Il s’agit là aussi de papier aquarelle. Pour cette carte, j’ai opté pour les brushos : “Brillant Red”, “Orange” et “Lemon”, l’idée étant de réaliser un dégradé. J’ai posé à plat ma carte de manière à pouvoir coloriser les deux côtés en une fois. J’ai humidifié mon papier et appliqué le brusho rouge. Ensuite, j’ai aspergé généreusement avec de l’eau de manière à ce que les pigments de couleurs se diffusent bien. J’ai répété cette même opération avec le brusho orange puis avec le jaune. Comme les couleurs avaient tendance à se mélanger et que je tenais à conserver le dégradé, j’ai absorbé l’excédent d’eau avec un chiffon propre.

Pour compléter la décoration de la carte, j’ai fixé, en bas à gauche et à l’aide d’un stylo colle, une arabesque noire pailletée. J’ai collé à cheval sur mon arabesque et ma carte un cœur en bois que j’ai peins avec de la peinture violette métallisée : j’ai utilisé de la colle “normale” pour la partie du cœur qui est collée sur l’arabesque, et de la mousse 3D pour la partie qui est fixée directement sur ma carte. L’idée étant de faire en sorte que le cœur soit bien droit. Sur le haut à droite, je suis venue fixer avec de la mousse 3D un tamponnage que j’ai détouré en forme de rond. Ce tamponnage est en fait composé de deux motifs différents : le premier est mon sentiment “Have a great day” et le second est un feuillage qui vient encadrer mon sentiment. J’ai utilisé de l’encre Stazon noir. Enfin, j’ai encré les bords de ma carte avec ma Distress “Aged Mahogany”.

Et voici la réalisation de ces deux cartes en vidéo :